Le groupe niçois Ninety’s Story vient de sortir son tout premier album studio. Intitulé « Tears & Laughter », le jeune trio nous présente 11 morceaux dans un style pop-rock rétro coloré.

Aujourd’hui on va s’intéresser à un groupe niçois : Ninety’s Story.

Formé par Guillaume Adamo, petit frère du guitariste du groupe Hyphen Hyphen, au clavier et chant, Florian Hernandez à la guitare et aux choeurs et David Bouhanna à la batterie, Ninety’s Story ont sorti leur premier album de 11 titres Tears & Laughter le 12 Mai dernier, chez 42010 Records.

Le premier morceau dont je vais vous parler s’intitule « TVS On ». Avec des airs rétrofuturistes et colorés, « TVS On » possède une vibe qui rappelle légèrement celle des Daft Punk. Le titre est ouvert par de légères notes au clavier accompagnées par la voix douce de Guillaume. Arrivent ensuite la basse et la batterie, ainsi qu’une guitare acoustique très douce. Après ce premier couplet, on a un moment en suspend avec des synthés qui nous mènent crescendo vers le refrain de la chanson qui est entièrement instrumental. Le couplet 2 est globalement similaire au premier, quelques petites notes légères s’ajoutent à l’instru et on a ensuite le dernier refrain un peu plus long que le premier pour fermer le titre.

On va maintenant passer au titre éponyme de l’album : « Tears & Laughter ».

« Tears & Laughter » est ouverte par une instru apaisante avec la voix de Guillaume qui arbore cette fois-ci un timbre relativement grave. Des double coups de grosse caisse rythment ce début sobre instrumentalement. Le côté rétro coloré apparaît sur le premier refrain et persistent sur le reste du morceau. Sur le deuxième couplet, la voix de Guillaume se veut plus aiguë et criarde entre guillemets. Un passage de basse vient introduire le deuxième refrain.  On a finalement toute une partie instrumentale principalement composée de synthés, batterie et basse, mais une guitare électrique fait rapidement son entrée pour donner un petit coup de boost. A la toute fin, on a une basse plus audible qui complète l’ensemble instrumental qui vient clore le titre.